Le Centre d'Urologie de l'Anjou - Clinique de l'Anjou

LA CHIRURGIE MINI INVASIVE

 

L’équipe urologique de la clinique de l'Anjou prend en charge l'ensemble des pathologies
de l'appareil urinaire et génital en privilégiant la chirurgie mini invasive, coelioscopique et robotique.

Lire la suite...

Questions fréquentes

 

CONSEILS POUR PREVENIR LA FORMATION DES CALCULS RENAUX

Ces règles diététiques réduisent également le risque d'hypertension artérielle, de diabète et d'obésité

  • Apport hydrique : 2 litres par jour, répartis régulièrement sur la journée et la nuit + 1 verres de jus d'orange le matin
  • Calcium : 800 à 1000 mg par jour
  • Protéines : pas plus de 150 gr par jour de viande ou de poisson
  • Sel : éviter d’ajouter du sel à table
  • Oxalate : Eviter les aliments riches en oxalate comme le chocolat, les cacahuètes...
  • Acide urique : Eviter la charcuterie, les abats, les pâtisseries et les sodas
  • Avoir une activité physique régulière
  • Avoir une alimentation variée et équilibrée, consommez des fibres (fruits et légumes)

 

LA SONDE JJ

La sonde JJ est fréquemment utilisée en urologie et notamment pour la prise en charge des calculs urinaires. Elle ressemble à un long spaghetti qui est positionné dans l’uretère entre le rein et la vessie.

Les extrémités de la JJ forment des boucles évitant ainsi à la sonde de bouger une fois positionnée.

sonde jj 2

La sonde JJ est montée sous endoscopie par les voies naturelles, la plupart du temps pour traiter une obstruction de l’uretère (calcul, tumeur...) et soulager le rein.

La sonde JJ permet d’éviter une obstruction de l’uretère notamment par des calculs. Elle entraine aussi une dilatation de l’uretère pour faciliter une chirurgie ultérieure. Elle facilite aussi l ‘élimination des fragments de calculs après une lithotritie ou une urétéroscopie.

SYMPTOMES LIES A UNE SONDE JJ

La sonde JJ peut être très bien tolérée mais dans la plupart des cas les patients porteurs d’une sonde JJ ressentent les symptômes suivants :
• douleur lombaire en urinant (l’urine remonte par la sonde au moment de la miction). Il faut essayer d’uriner sans pousser et sans se contraster.
• brûlures mictionnelles, douleur vésicale, mictions fréquentes, besoins urgents, sang dans les urines. Ces symptômes sont dus à une inflammation de la vessie par la sonde JJ qui frotte sur le col de la vessie

CONSEILS POUR LIMITER CES SYMPTÔMES

En cas de saignement, il faut boire abondamment, évitez de faire des efforts et de trop se déplacer
Les médicaments antalgiques, anti-inflammatoires ou encore les anticholinergiques peuvent limiter ces symptômes.
En cas de fièvre, une analyse d’urine est réalisée pour rechercher une infection urinaire à traiter par antibiotiques.

RETRAIT DE LA SONDE JJ

La sonde JJ est retirée à l’aide d’un fibroscope sous anesthésie locale. Ce geste prend une à deux minutes et ne nécessite aucune hospitalisation.

 

HEMATURIE

OU PRESENCE DE SANG DANS LES URINES

L’hématurie correspond à la présence de sang dans les urines. On parle d’hématurie microscopique lorsque la présence de sang n’est pas visible à l’œil nu et d’hématurie macroscopique lorsque les urines sont rouges.

L’hématurie notamment macroscopique peut être due à de nombreuses causes et impose un bilan systématique.

Un uroscanner et une fibroscopie vésicale permettent de rechercher une anomalie rénale, urétérale ou vésicale (calcul, polype de vessie, tumeur du rein rénale…).

En cas d’hématurie microscopique, beaucoup plus fréquente et souvent inexpliquée, une simple échographie est la plupart du temps suffisante.

Le PSA

Ou Prostate Specific Antigen

Le PSA est un marqueur prostatique utilisé pour dépister les cancers de la prostate.

Ce marqueur est spécifique de la prostate mais n’est pas spécifique du cancer de la prostate. En effet, il peut s’élever pour d’autres raisons telles qu’une infection urinaire ou une inflammation prostatique.

Le PSA reste néanmoins utilisé pour le dépistage du cancer de la prostate. Il doit être interprété en fonction de sa cinétique, de l’examen clinique, de l’âge du patient afin de poser l’indication d’une éventuelle biopsie de prostate, seul examen permettant d’affirmer la présence de cellules cancéreuses dans la glande prostatique. La cinétique du PSA est un paramètre important alors qu’un seul dosage de PSA n’a que peu de valeur.

L’examen clinique reste fondamental car un PSA normal < 4 ng/ml peut tout à fait s’intégrer dans un tableau clinique de cancer de prostate avec un toucher rectal suspect. Inversement, un PSA > 4 ng/ml n’est pas synonyme de cancer. L’expertise de l’urologue est bien évidemment fondamental pour apprécier le risque de cancer et l’indication de biopsie prostatique.

BIOPSIE DE LA PROSTATE

Totalement indolore

La biopsie de prostate, réalisée sous neurolept-analgésie pour le confort du patient, consiste à prélever du tissu prostatique à l’aide d’une aiguille à biopsie. Ce geste est réalisé sous contrôle échographique par voie endo-rectale. Les biopsies sont ensuite analysées au laboratoire d’anatomopathologie.

Ce geste est totalement indolore grâce à une sédation administrée par un anesthésiste. Pendant quelques jours, la présence de sang dans les urines, dans le sperme ou dans les selles est normale. Le risque est surtout de faire une infection urinaire fébrile ou prostatite (2% des cas) qu’il faut traiter rapidement avec des antibiotiques.

 

Cliquez ici pour voir plus de questions réponses

Pathologies

L’Urologie est une spécialité médico-chirurgicale

L’Urologie couvre les pathologies liées aux reins, aux voies urinaires supérieures et à la vessie des hommes et des femmes, au système reproducteur masculin (appareil uro-génital) et aux glandes surrénales.

Ces pathologies sont variées, allant de la prise en charge des problèmes fonctionnels comme l'incontinence urinaire ou les prolapsus à la prise en charge des cancers urologiques (rein, vessie, prostate, testicule).

Ce site a pour but d'apporter aux patients des informations simples sur les pathologies les plus courantes, il ne remplace en rien un avis médical spécialisé.

 



 

 

Contact

Pour prendre RDV : 02 41 25 31 11
Numéro des URGENCES : 02 41 44 70 70

 

Centre d'Urologie de l'Anjou - Pôle de Consultation Tassigny - Clinique de l'Anjou

140 av De Lattre de Tassigny - 49000 Angers