Urgences

COMMENT FAIRE EN CAS D’URGENCE ?

24h/24, un urologue de la clinique de l’Anjou assure les urgences. 
Le service d’urgence de la clinique est également ouvert 24h/24.

En cas d’urgence, votre médecin traitant ou vous même pouvez nous joindre au 
cabinet d’urologie au 02 41 35 31 11

Le service d’urgence ouvert 24h/24 peut aussi vous accueillir à tout moment. 
Vous pouvez joindre le service d’accueil des urgences au 02 41 44 70 70

Les situations décrites ci dessous nécessitent une prise en charge en urgence

LA TORSION TESTICULAIRE

Une douleur testiculaire brutale sans fièvre et sans signe urinaire est une torsion testiculaire jusqu’à preuve du contraire. La torsion peut survenir à tous les âges. C’est une urgence en raison du risque de nécrose du testicule qui n’est plus vascularisé par torsion du cordon spermatique où se trouvent les vaisseaux génitaux. En l’absence de vascularisation au delà de 6 heures, le testicule est détruit et son ablation chirurgical est nécessaire. 
Toute suspicion de torsion testiculaire nécessite donc une exploration chirurgicale en urgence afin de détordre le cordon spermatique et de fixer le testicule pour éviter la récidive. Si le testicule est nécrosé, il sera alors retiré. La torsion pouvant survenir à droite comme à gauche, la fixation des 2 testicules peut être réalisée pour prévenir le risque de torsion controlatérale.

LA PYÉLONÉPHRITE OBSTRUCTIVE

Une crise de colique néphrétique fébrile est une urgence chirurgicale. En effet, le calcul responsable de la crise entraine un blocage de l’urine infectée au niveau du rein. Les bactéries se retrouvent alors bloquées au niveau des cavités rénales ce qui peut entrainer une septicémie. On parle alors de pyélonéphrite sur obstacle. Cela impose non seulement de démarrer en urgence une antibiothérapie mais en plus de drainer le rein bloqué en montant par les voies naturelles une sonde JJ

L’HÉMATURIE MACROSCOPIQUE AVEC CAILLOTAGE

L’hématurie macroscopique est un saignement urinaire pouvant provenir de la vessie, du rein ou de la prostate. Ce saignement est la plupart du temps modéré ne nécessitant pas de prise en charge en urgence. En buvant beaucoup d’eau, les urines redeviennent claires dans la majorité des cas. Cependant, lorsque l’hématurie s’accompagne de caillots de sang ou d’un blocage urinaire, une sonde à double courant est nécessaire pour réaliser un lavage afin de décailloter la vessie. En cas de saignement important avec baisse du taux d’hémoglobine, une transfusion de sang est parfois réalisée. L’hématurie macroscopique peut survenir quelques jours après une résection de prostate ou de polypes de vessie. On appelle ça une chute d’escarre. Dans la majorité des cas, la chute d’escarre ne nécessite pas de lavage de vessie, sauf dans les cas les plus sévères ou lorsque le saignement survient chez des patients prenant des traitements anticoagulants.

LA RETENTION AIGUE D’URINE

Certaines situations peuvent entrainer une impossibilité d’uriner. La douleur conduit en général le patient aux urgences où la vessie pourra être vidée soit par la pose d’une sonde urinaire, soit en posant sous anesthésie locale un cathéter sus pubien. Les causes les plus fréquentes de rétention aigue d’urine sont l’hypertrophie prostatique, la prostatite aigue (infection urinaire de l’homme) ou encore l’hématurie macroscopique avec caillotage.